Ne pas se faire arnaquer par un plombier ?

Les arnaques concernant les interventions en urgence pour des travaux de plomberie à domicile se font de plus en plus fréquentes.

En suivant ces quelques conseils, vous pouvez éviter de vous faire avoir par un plombier malintentionné.

Alors comment ne pas se faire arnaquer par un plombier ?

Demander le tarif du plombier de base

Selon les réglementations, un artisan doit absolument présenter ses tarifs de base à la clientèle.

Ces informations doivent être affichées dans le local où ils reçoivent les clients et doivent être obligatoirement fournies à la demande de ces derniers.

Disposer des tarifs de base permet au client d’évaluer le montant du devis pour les travaux souhaités et de réaliser des comparaisons avec les prix appliqués par d’autres enseignes proposant les mêmes services de plomberie.

Même dans une situation urgente, vous devez agir calmement et prendre votre temps pour étudier les prix afin d’éviter les mauvaises surprises.

Évitez de contacter un plombier qui applique des prix largement plus bas que la moyenne adoptée par les autres enseignes.

Généralement, un prix réduit indique un manque de qualification et une absence d’expériences.

Réclamer le devis de plombier et l’ordre de réparation avant l’intervention du dépanneur

Dès son arrivée sur les lieux de l’intervention, le plombier doit procéder à un diagnostic de la situation afin de pouvoir déterminer les travaux à réaliser.

À ce stade, vérifiez que l’artisan ne se sert pas encore de ses outils.

Il doit seulement inspecter.

Après évaluation de la situation, le professionnel doit expliquer clairement à son client les origines de la panne et lui présenter les travaux à effectuer.

Vous pouvez lire aussi l’article suivant : Quel est le prix d’un plombier dans l’urgence ?

Pour les interventions facturées à plus de 150 €, l’artisan plombier doit soumettre un ordre de réparation.

Il s’agit d’un document administratif qui intègre les mêmes finalités qu’un bon de commande.

La nature des travaux à réaliser, la date d’intervention y sont notamment mentionnés.

En plus de l’ordre de réparation, le plombier doit fournir le devis détaillé correspondant aux travaux à entreprendre.

L’intervention ne doit avoir lieu qu’après signature du devis et de l’ordre de réparation par les deux parties.

Certains plombiers malintentionnés effectuent d’emblée les travaux sans même exposer au client l’origine du problème ni émettre des explications concernant les travaux à effectuer.

Ils fournissent, ensuite une facture au montant exorbitant.

D’autres aggravent la situation pour pouvoir grossir la facture finale.

Procéder à une vérification finale

De nombreux particuliers se font avoir notamment en laissant le plombier agir et retrouver un véritable chantier avec des équipements entièrement démontés pour une simple fuite.

Aussi, il est absolument conseillé de surveiller le plombier pendant toute la durée de son intervention.

Par ailleurs, un plombier peut proposer des prestations supplémentaires en procédant à une évaluation de votre canalisation, afin d’augmenter votre facture.

N’ayez pas peur de répondre que vous n’avez pas encore prévu de vous en occuper et que vous souhaitez seulement résoudre le souci urgent.

La vérification s’impose aussi après l’achèvement des travaux.

Prenez le temps de contrôler l’équipement en effectuant un essai, en présence du plombier.

N’oubliez pas que le plombier professionnel doit vous laisser les pièces défectueuses.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander une révision.

Laisser un commentaire