Comment trouver un plombier

En cas de panne au niveau de la plomberie, il est absolument conseillé de faire appel à un professionnel.

Le plombier maîtrise parfaitement les techniques requises pour faire circuler les fluides dans les tuyaux, les tubes, les vannes, les soupapes, les pompes et les robinets dans les installations d’une construction.

Face à une urgence comment trouver le meilleur plombier ?

Les sanitaires et tous les équipements de canalisation facilitent la vie au quotidien et sont utiles pour l’hygiène au quotidien.

La plomberie sanitaire regroupe tout ce qui touche l’alimentation en eau (froide ou chaude) dans un logement mais également tout ce qui concerne l’évacuation des eaux usées.

Il s’agit d’une installation assez complexe.

De ce fait, il est préférable de faire appel à des intervenants qualifiés pour la réalisation de toutes les tâches requises.

Vous pouvez effectuer vous-même les travaux de réparation mais la sollicitation des services d’un professionnel garantit la qualité et la pérennité des installations et la sécurité de tous les utilisateurs, en l’occurrence de tous les occupants de la maison.

Les installations de plomberie sanitaire répondent à des normes spécifiques.

Il en est de même pour l’utilisation du matériel et des outils de plomberie.

Quels sont les cas d’urgence suscitant l’intervention d’un plombier ?

Le plombier intervient en urgence sur différents cas, comme :

  • Une défaillance dans les tuyauteries se traduisant par une fuite,
  • Des problèmes de sanitaire et de robinetterie : douche, WC, évier, lavabo .
  • Un souci au niveau du système de distribution d’eau chaude,
  • Des canalisations bouchées,
  • Une pression d’eau insuffisante.

Pourquoi choisir un artisan plombier professionnel ?

Les problèmes de plomberie surviennent souvent au moment le plus inattendu.

À défaut d’avoir des connaissances en plomberie, le mieux est de faire appel à un bon plombier pour vous assurer de la qualité et de la conformité des travaux effectués.

Une panne au niveau des équipements de la maison doit être réparée au plus vite.

Cela vous permet d’éviter d’aggraver la situation ou de devoir faire face à d’autres problèmes, voire des dégâts importants sur les autres équipements domestiques.

Trouver un bon plombier pour une réalisation rapide des travaux de réparation constitue l’unique garantie de la fiabilité et de la qualité des travaux.

Comment trouver un bon plombier ?

Vous devez, avant tout, vous assurer que l’artisan plombier exerce son métier en toute légalité.

Pour ce faire, réclamer, entre autres, son numéro SIRET, son numéro d’inscription au RCS.

Ces documents attestent aussi de ses qualifications et de son expérience.

Pour vous assurer de la crédibilité du plombier, renseigner vous au maximum sur les anciennes réalisations par le plombier, en parcourant les avis des clients, en lisant les témoignages publiés sur le web.

Toutefois, les enseignes malintentionnées peuvent créer des avis frauduleux.

Aussi, n’hésitez pas à faire jouer le bouche à oreille et notamment à prendre des recommandations auprès de vos proches et de votre entourage.

Ces démarches prennent du temps mais sont nécessaires pour s’assurer de la fiabilité et de la qualité des travaux réalisés.

Vous pouvez lire un autre article de la même catégorie : Comment ne pas se faire arnaquer par un plombier ?

Comment éviter de bouchée sa canalisation

Une canalisation bouchée est une situation très contraignante qui peut entraîner de sérieux dégâts et engendrer des dépenses importantes et imprévues.

Adopter ces bonnes habitudes au quotidien vous permet d’éviter de devoir faire face à des canalisations bouchées :

Alors quel solution pour éviter de bouchée sa canalisation ?

Débarrasser la vaisselle des restes de nourriture

Après avoir débarrassé la table et avant de mettre la vaisselle dans l’évier, veillez à retirer les restes de nourriture et autres détritus.

Les déchets alimentaires s’accumulent dans la tuyauterie et finissent par bloquer complètement le passage de l’eau usée.

De même, éviter absolument de faire passer de l’huile et tout autre corps gras dans les canalisations.

Ces substances coagulent au contact d’une température basse et forment un bloc qui obstrue les tuyaux.

Les problèmes de canalisation bouchée par la graisse sont notamment très fréquents en hiver.

 Installer une grille sur les siphons

Même en prenant toutes les précautions nécessaires, des objets peuvent s’introduire par mégarde dans la tuyauterie.

L’installation d’une grille au niveau de chaque siphon : dans l’évier, dans le lavabo, dans la douche, dans la baignoire, est une solution efficace pour empêcher que des déchets organiques, des déchets matériels (bijoux, jouets, autres), des détritus, des cheveux, des poils, ne pénètrent dans la canalisation.

Il est, évidemment, recommandé de débarrasser régulièrement la grille de toute la saleté accumulée afin d’éviter de boucher l’évacuation de l’eau.

Le mieux est de nettoyer le tamis après chaque usage du sanitaire.

Ne rien jeter dans les WC

Jeter des objets dans les toilettes et tirer la chasse d’eau est une très mauvaise habitude que plusieurs personnes ont pourtant adoptée au quotidien.

Tout y passe : la lingette, le mégot, les restes de nourritures, les couches de bébé.

Toutefois, contrairement au papier toilette qui est fabriqué avec un matériau spécial, ces objets ne se décomposent pas dans l’eau.

De ce fait, il est absolument conseillé de jeter tous les détritus dans une poubelle.

Installer une poubelle dans les toilettes, dans la salle de bain et dans la cuisine, à portée de main, permet d’habituer les occupants de la maison.

Vous pouvez aussi indiquer l’interdiction de faire passer d’autres objets, à l’exception du papier hygiénique dans les WC.

Entretenir régulièrement les canalisations

Ces petits gestes du quotidien ne suffisent pas pour éviter absolument de boucher les tuyaux de canalisation.

Un assainissement fréquent est également préconisé.

Verser régulièrement une grande quantité d’eau bouillante dans l’évier permet de débarrasser les tuyaux de la graisse accumulée au fil du temps.

Faire passer de l’eau bouillante après chaque vaisselle permet notamment d’observer des résultats optimaux.

Les canalisations des sanitaires laissent, parfois, échapper des odeurs désagréables provenant de la prolifération des bactéries et des microbes.

Il se nourrissent des déchets organiques introduits dans la tuyauterie.

Dès l’apparition des odeurs, versez immédiatement un verre de vinaigre blanc dans la canalisation.

En prévention, vous pouvez procéder à la réalisation de cette technique une fois par semaine.

Et pour un nettoyage plus en profondeur, faites passer du bicarbonate de soude dans la canalisation avant de verser le vinaigre.

Attendez environ une vingtaine de minutes puis verser une grande quantité d’eau claire pour rincer.

Faire appel à un artisan professionnel spécialisé dans les travaux d’entretien plomberie et de débouchage de canalisations représente la meilleure alternative. pour s’assurer de disposer d’équipements parfaitement fonctionnels.

Comment ne pas se faire arnaquer par un plombier ?

Les arnaques concernant les interventions en urgence pour des travaux de plomberie à domicile se font de plus en plus fréquentes.

En suivant ces quelques conseils, vous pouvez éviter de vous faire avoir par un plombier malintentionné.

Alors comment ne pas se faire arnaquer par un plombier ?

Demander le tarif du plombier de base

Selon les réglementations, un artisan doit absolument présenter ses tarifs de base à la clientèle.

Ces informations doivent être affichées dans le local où ils reçoivent les clients et doivent être obligatoirement fournies à la demande de ces derniers.

Disposer des tarifs de base permet au client d’évaluer le montant du devis pour les travaux souhaités et de réaliser des comparaisons avec les prix appliqués par d’autres enseignes proposant les mêmes services de plomberie.

Même dans une situation urgente, vous devez agir calmement et prendre votre temps pour étudier les prix afin d’éviter les mauvaises surprises.

Évitez de contacter un plombier qui applique des prix largement plus bas que la moyenne adoptée par les autres enseignes.

Généralement, un prix réduit indique un manque de qualification et une absence d’expériences.

Réclamer le devis de plombier et l’ordre de réparation avant l’intervention du dépanneur

Dès son arrivée sur les lieux de l’intervention, le plombier doit procéder à un diagnostic de la situation afin de pouvoir déterminer les travaux à réaliser.

À ce stade, vérifiez que l’artisan ne se sert pas encore de ses outils.

Il doit seulement inspecter.

Après évaluation de la situation, le professionnel doit expliquer clairement à son client les origines de la panne et lui présenter les travaux à effectuer.

Vous pouvez lire aussi l’article suivant : Quel est le prix d’un plombier dans l’urgence ?

Pour les interventions facturées à plus de 150 €, l’artisan plombier doit soumettre un ordre de réparation.

Il s’agit d’un document administratif qui intègre les mêmes finalités qu’un bon de commande.

La nature des travaux à réaliser, la date d’intervention y sont notamment mentionnés.

En plus de l’ordre de réparation, le plombier doit fournir le devis détaillé correspondant aux travaux à entreprendre.

L’intervention ne doit avoir lieu qu’après signature du devis et de l’ordre de réparation par les deux parties.

Certains plombiers malintentionnés effectuent d’emblée les travaux sans même exposer au client l’origine du problème ni émettre des explications concernant les travaux à effectuer.

Ils fournissent, ensuite une facture au montant exorbitant.

D’autres aggravent la situation pour pouvoir grossir la facture finale.

Procéder à une vérification finale

De nombreux particuliers se font avoir notamment en laissant le plombier agir et retrouver un véritable chantier avec des équipements entièrement démontés pour une simple fuite.

Aussi, il est absolument conseillé de surveiller le plombier pendant toute la durée de son intervention.

Par ailleurs, un plombier peut proposer des prestations supplémentaires en procédant à une évaluation de votre canalisation, afin d’augmenter votre facture.

N’ayez pas peur de répondre que vous n’avez pas encore prévu de vous en occuper et que vous souhaitez seulement résoudre le souci urgent.

La vérification s’impose aussi après l’achèvement des travaux.

Prenez le temps de contrôler l’équipement en effectuant un essai, en présence du plombier.

N’oubliez pas que le plombier professionnel doit vous laisser les pièces défectueuses.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander une révision.

Prix d’un plombier dans l’urgence

Un souci au niveau de la plomberie peut entrainer des dégâts des eaux.

De ce fait, les travaux de dépannage de plomberie doivent se faire au plus vite.

Le prix de l’intervention d’un plombier en urgence repose sur plusieurs déterminants.

Alors quel est le prix d’un plombier dans l’urgence ?

Combien coûte les services d’un plombier ?

Le prix de base de l’intervention d’un plombier est fixé suivant un taux horaire.

Celui-ci s’élève entre 45 € à 90 € par heure.

Ce prix est appliqué par les plombiers spécialisés, les plombiers chauffagistes et les plombiers électriciens.

Il est important de noter que les artisans professionnels fixent eux-mêmes les prix de leurs prestations.

Toutefois, le tarif de base sont communiqué à titre de référence pour que vous puissiez distinguer les professionnels des artisans aux pratiques douteuses.

Des prix trop bas peuvent indiquer une mauvaise qualité des travaux ou un manque de compétence.

Néanmoins, des prix beaucoup trop élevés ne sont pas forcément un gage de qualité et d’expertise.

Les frais pris en compte dans la facture d’intervention d’un plombier

En plus de la main d’œuvre facturée sur la base de taux horaire, le prix de l’intervention d’un plombier en urgence comprend aussi :

les frais de déplacement, le coût du matériel et des pièces de remplacement.

Vous devez également compter la TVA qui s’élève à 20 % du montant total de la facture.

Notamment si vous faites appel à une société ayant moins 2 ans d’existence.

Les propriétaires qui font réaliser des travaux de plomberie dans une résidence qu’ils occupent depuis au moins 2 ans et qui confie l’achat du matériel de remplacement à l’artisan professionnel bénéficie d’une réduction du taux de la TVA, passant de 20 % à 10 %.

Une TVA de seulement 10 % s’applique pour les travaux d’installation d’un nouvel équipement qui présente de meilleures performances énergétiques.

Quelle est le prix d’une intervention de plomberie en urgence ?

Le coût des prestations pour une intervention est plus élevé que le prix des services de plomberie pour une intervention classique.

Une majoration de 20 % à 50 % est prévue pour une intervention le soir, le week-end et les jours fériés au même titre que les indemnités d’heures supplémentaires.

Le montant élevé s’explique aussi par une hausse des frais de déplacement.

Pour les interventions classiques qui ont lieu dans les heures de travail, le professionnel a la possibilité de s’organiser et de regrouper ses rendez-vous par secteur géographique.

Cela lui permet de départager les frais liés au transport, et notamment le carburant de son véhicule utilitaire, entre les différents clients qui sollicitent ses services.

Pour une intervention en urgence, il doit facturer la totalité du carburant pour le trajet aller mais également pour le retour sur le compte d’un seul client.

Par ailleurs, le coût du matériel et des équipements représentent également une grande part de la facture d’intervention en urgence.

En cas de fuite ou de problèmes importants, un remplacement de la canalisation ou de l’équipement, une rénovation de la plomberie ou du système électrique peut s’avérer être nécessaire.

Le plombier professionnel pour la plupart disposé à apporter immédiatement la solution.

Aussi, il devrait toujours se déplacer avec les équipements requis pour réaliser correctement la réparation.

À noter que le plombier professionnel applique une marge de 20 % à 40 % sur le prix des pièces.

Comment choisir un bon plombier

Le recours aux services d’un artisan professionnel est préconisé dans le cas d’une panne au niveau des sanitaires ou de la canalisation.

Il est absolument conseillé de contacter un plombier, capable de résoudre tous les soucis liés à un dysfonctionnement des équipements domestiques.

Alors comment choisir un bon plombier ?

Les compétences d’un plombier professionnel

Les métiers de la plomberie requièrent des qualités et un professionnalisme sans faille.

Un artisan plombier doit maîtriser la circulation des fluides ainsi que les normes relatives aux équipements et aux installations de plomberie.

Ces techniques sont enseignées au cours d’un cursus spécifique, comme :

  • Un CAP Installateur sanitaire ou installateur thermique,
  • Un BEP monteur en installation du génie climatique et sanitaire,
  • Un BAC professionnel pour devenir technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • Le BAC professionnel technicien du froid et du conditionnement de l’air,
  • Un BAC + 2 en fluides énergie domotique spécialisation en génie climatique et fluidique.

Pour pouvoir proposer ses services aux particuliers, le plombier professionnel doit posséder les certifications suivantes : Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), Professionnel Gaz Naturel (PGN), Professionnel Gaz Propane (PGP).

La polyvalence et l’esprit d’analyse sont également indispensables.

Devant chaque cas rencontré lors de ses interventions, le plombier doit être capable d’évaluer le problème en un minimum de temps afin de pouvoir mener à bien et à terme son intervention.

Dans un premier temps, il doit avoir des qualités intellectuelles spécifiques et les compétences nécessaires qui lui permettent de définir les travaux requis.

Il doit, de ce fait, savoir analyser chaque cas d’intervention. Notons que les situations ne sont jamais identiques.

Le plombier doit aussi savoir élaborer rapidement un plan d’action.

Il doit pouvoir évaluer chaque situation notamment en rapport avec l’agencement de chaque lieu d’intervention.

Trouver le meilleur plombier n’est pas une chose simple, il doit avoir le souci de la perfection et des détails.

Cela se reflète sur la finition de son travail et de ses réalisations.

Par ailleurs, un bon plombier doit de toute évidence avoir une bonne notion de service et de communication.

Il doit savoir gérer sa clientèle : se soucier de la satisfaction de sa clientèle, expliquer chaque cas et présenter les solutions.

Le plombier évalue les coûts nécessaires à la réalisation des travaux, suivant la situation qui se présente et d’établir le devis.

Cela nécessite de très bonnes connaissances dans le domaine de l’administration.

Des notions en comptabilité et en finance sont indispensable.

 Les qualités d’un bon plombier

Le bon plombier doit également avoir une bonne forme physique.

Les travaux effectués lors d’une intervention contraignent le professionnel à adopter des positions peu confortables.

Les canalisations se situent souvent derrière l’équipement ou sous le sanitaire. Aussi, le plombier doit souvent se pencher pour réaliser les travaux sur des éléments qui doivent rester fixés.

Il est également, souvent, amené à faire des travaux de manutention ou à déplacer des charges importantes : meubles, objets divers. Ceci exige des conditions physiques optimales.

Pour conclure, choisir un plombier qualifié et expérimenté vous permet de vous assurer de la conformité, de la qualité et de la fiabilité des travaux réalisés afin de garantir le confort et la sécurité des occupants de la maison d’habitation.

Mon chauffe-eau ne chauffe pas

Le chauffe-eau est un équipement indispensable pour le confort d’une habitation.

Une panne au niveau du chauffe-eau ou du ballon d’eau chaude s’avère très contraignant. L’eau chaude, n’est seulement pas dédiée à l’hygiène mais également au nettoyage.

La panne d’un chauffe-eau peut avoir plusieurs origines. Les causes de la panne varient d’un type de chauffe-eau à un autre.

Que fair quand mon chauffe-eau ne chauffe plus ?

Quels sont les différents types de chauffe-eau ?

Il existe plusieurs modèles de chauffe-eau qui diffèrent selon leur fonctionnement :

  • Le chauffe-eau instantané est un dispositif dépourvu de réservoir fonctionnant à l’électricité ou au gaz. L’eau est chauffée donc à la demande et à quantité limitée,
  • Le chauffe-eau à réservoir, chauffe l’eau chaude et la stocke dans une cuve ; La capacité de stockage varie suivant les modèles. Le système est généralement doté d’un dispositif de résistance thermos plongée ou stéatite,
  • Le chauffe-eau thermodynamique est muni d’une pompe à chaleur et d’un ballon de stockage.
  • L’air est transformé en gaz qui à son tour réchauffe l’eau,
  • L’innovation ne cesse de nous faciliter la vie au quotidien et le panneau solaire a fait son apparition ces dernières années.
  • Certes il est onéreux à l’achat mais allège nos factures en énergie.

Les différentes pannes

À un moment inopportun, votre eau n’est plus chaude à cause d’une défaillance.

Que vous faut-il faire ? Vous pouvez rechercher par vous-même les causes du problème.

Toutefois, il est muni d’un équipement complexe.

Aussi, l’intervention d’un chauffagiste professionnel, d’un plombier ou d’un électricien s’impose.

Un problème au niveau de la plomberie

Si dans un premier temps vous constatez que lorsque vous ouvrez le robinet d’eau chaude et qu’il n’y a pas d’eau qui coule, la panne provient d’un problème dans la tuyauterie.

Le plombier fera son diagnostic afin d’y remédier.

Sinon si l’eau coule du robinet mais elle est froide ou tiède, la panne est due à des problèmes électriques.

Un souci électrique

La panne peut provenir également du disjoncteur qui a sauté ou d’un fusible qui a grillé.

Ce qui nous mène à vérifier pourquoi le disjoncteur a sauté.

Seul l’artisan professionnel saura déterminer s’il s’agit d’une consommation surélevée d’énergie en même temps ou d’une fuite d’eau en contact avec le circuit électrique qui provoque un court-circuit. Il est à noter qu’avant de toucher à votre appareil électrique, n’oubliez jamais de débrancher la prise électrique.

L’usure

Le ballon d’eau chaude, comme toute chose a une durée de vie déterminée.

Si son installation date de 15 ans, il est temps de le remplacer. Votre plombier saura d’ailleurs les mesures à prendre après constatation : détartrer le ballon ou le changer.

Ainsi, si il ne fonctionne pas, après avoir fait des investigations au niveau des circuits extérieures et que vous n’avez pas pu y remédier, faites appel à un bon artisan plombier chauffagiste ou électricien, installé dans votre département.

Il est, avant tout, un dispositif électrique.

Plusieurs précautions sont, donc, de mise pour effectuer une réparation concernant la plomberie ou le système électrique.

09 72 21 56 93vel, ut porta. justo pulvinar Curabitur odio id consequat. id Nullam suscipit