Panne électrique, à qui revient la responsabilité ?

Vous n’êtes jamais à l’abri d’une panne électrique, et ce, peu importe à quel point vous faites attention.

Ce genre de panne peut toutefois mettre en péril votre confort.

Sans électricité, plus de télévision, plus de ballon d’eau chaude et aucune charge pour vos appareils mobiles.

Il importe donc de faire appel à un professionnel au plus vite pour la réparation de vos installations.

Il reste à savoir à qui revient la responsabilité de la panne électrique ?.

Aux propriétaires en cas de location

Dans le cadre d’un contrat de location, les propriétaires ont toujours la responsabilité de l’entretien des lieux.

La rénovation électrique est donc de sa prérogative. Cette dernière est à faire tous les ans.

Toute panne qui découle du non-respect de cette obligation sera incombé aux propriétaires uniquement.

Les locataires doivent faire une demande aux bailleurs pour leur faire état de la situation.

Ce dernier dispose d’un délai de quelques jours pour répondre à cette plainte.

Le cas échéant, le locataire pourra entamer des recours juridiques.

Charges imputées aux locataires

Par contre, toutes les pannes ne peuvent être directement imputées aux propriétaires.

Entre autres, les dégâts causés par l’inattention du locataire seront de sa responsabilité.

De même, les travaux électriques conséquences d’une surexploitation du système seront à la charge de celui qui utilise les installations électriques.

Pour la réparation de ces pannes, il faudra faire appel aux mêmes électriciens que le propriétaire.

Ce dernier connaitra davantage les circuits. De quoi assurer la réussite et la rapidité des travaux.

À la ville pour les délestages

Entretien du réseau électrique, travaux en tout genre, et bien d’autres cas encore : la ville peut couper l’alimentation électrique d’un quartier à un autre.

Le plus souvent, les délestages sont annoncés en avance.

Mais dans certains cas, les coupures prennent tout le monde aux dépourvues si bien que les équipements peuvent tomber en panne définitivement.

Pour ce genre de situation, les premiers responsables sont les autorités.

Néanmoins, vous pouvez difficilement vous retourner contre ces derniers.

À l’électricien dans certains cas

L’électricien peut également être tenu de la réparation de certaines pannes électriques.

C’est notamment le cas s’il a fait preuve de négligence pendant la réalisation des travaux d’entretien et que les câbles ainsi que les équipements électriques sont mal posés ou ne sont pas conformes à l’utilisation comme l’installation de fil d’une épaisseur de 1,5mm de diamètre pour une  installation de prise de courant ce dernier ne sera pas compatible, une surchauffe des fils conducteurs fera fondre sont isolant qui par la suite fera disjoncter a répétition votre tableau électrique .

C’est justement pour éviter ce genre de problème qu’il est recommandé de faire des tests après la réalisation des travaux et avant la livraison du chantier.

Les bugs éventuels seront directement mis en avant et devront être réparés.

Quand engager la responsabilité de l’assureur ?

Mais dans quel cas pouvez-vous engager la responsabilité de l’assureur dans ce cas ?

Vous avez conclu une assurance électricité ?

Les conditions d’exécution du contrat sont inscrites dans le même document.

Vous pouvez vous retourner contre votre assureur pour chacun des cas cités.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce que l’assureur couvre toutes les dépenses liées à la réparation de vos équipements et installations électriques.

Les couvertures ne touchent généralement qu’une partie des frais.

Tout dépend de la catégorie de contrat que vous avez signé.

La hauteur des prises en charge sera aussi mentionnée dans la convention.

Vous pouvez faire un diagnostic gratuit en cliquant ici