Une ouverture une porte fermée est parfois impossible lorsqu’on a égaré la clef ou lorsqu’elle ne peut plus s’ouvrir même avec cet outil.

Certes, une ouverture de porte demande certainement des techniques plus adaptées que parfois seul un serrurier saura capables d’intervenir.

Comme conseils, en voici quelques-uns.

D’abord connaître les caractéristiques de la porte

Notons que les portes se déclinent en plusieurs variantes.

On peut certainement posséder une porte blindée ou simple, une porte en aluminium, en bois ou en PVC.

Certes, les techniques d’ouverture d’une porte peuvent être ainsi différentes d’un modèle à un autre.

Cela dit, il faut savoir qu’il est bien plus simple de déverrouiller une porte simple plutôt que la version blindée.

Quoi qu’il en soit, il s’agit de la première étape à réaliser en vue de connaître la technique à adopter.

De même, il est facile d’ouvrir une porte qui se ferme à clef plutôt qu’une porte fonctionnant automatiquement.

Tout dépend alors du type de serrure car une serrure visible est souvent à la portée de n’importe qui.

Contrairement à une serrure à 3 ou à 5 points et en particulier les modèles à encastrer.

Donc, le but de cette opération est de parvenir à ouvrir le portail sans casser ni la serrure ni le cylindre ni la porte en entier.

Déterminer les causes d’une fermeture de porte

On peut certainement citer les causes les plus fréquentes comme une porte claquée et une porte fermée à clef.

Mais le plus dur reste à faire dans la mesure où on est fermé de l’extérieur au moment où on rentre tard la nuit.

Raison de plus pour contacter rapidement un serrurier.

Bien entendu, on peut certainement employer des outils à sa disposition.

A savoir une épingle par exemple pour actionner la serrure comme pour ouvrir une porte avec la clef mais parfois, cela reste une rude tâche.

Ainsi, identifier l’origine du verrouillage demeure une étape obligatoire afin de connaître les démarches à faire.

D’ailleurs, qu’il s’agisse d’une porte claquée ou qu’elle soit tout simplement verrouillée automatiquement chaque fois qu’on entre ou qu’on sort.

Il va falloir procéder à des techniques adaptées à chaque situation.

Quelques conseils pour une ouverture de porte

Il convient toujours de recourir les services d’un serrurier pour gagner du temps et pour éviter d’empirer les choses.

Quoi qu’il en soit, dans le cas d’une porte claquée, cela veut dire qu’elle est munie d’un pêne demi-tour.

Ce qui signifie qu’on va devoir utiliser un feuillard métallique ou bien d’une feuille de radio à placer entre le pêne et la gâche.

En revanche, si une porte blindée est claquée, l’intervention reste complexe si celle-ci ne possède pas le même dispositif que celle d’une porte simple.

Il vaut mieux dans ce cas laisser un professionnel s’en occuper.

Par ailleurs, s’il s’agit d’une porte verrouillée, il faut intervenir sur le cylindre en réalisant un crochetage ainsi que le perçage si c’est nécessaire.

Bref, il va falloir par conséquent remplacer la serrure.