Remplacement ou Installation d’une porte blindée est de plus en plus tendance de nos jours. Aussi bien auprès des plateformes dédiées en ligne qu’en rayons des magasins de décoration, elle se décline en plusieurs modèles, styles, couleurs, et marques. Selon les certificats et la qualité de votre accessoire, les prix peuvent varier.

Mais en tous les cas, pour sa mise en place, vous devez respecter quelques étapes.

Les avantages de la porte blindée

Mais avant tout, quels sont les avantages d’un tel accessoire ?

Pourquoi payer plus de 2 000 euros en moyenne pour remplacer sa porte blindée ?

Les grandes marques de serrure Fichet Bricard ou Mul-T-Lock justifient ces tarifs notamment par la robustesse de ces portes.

Elles sont faites de bois et de feuilles de métal qui leur permettent de résister pendant un temps plus important  à n’importe quelle attaque.

En outre, certifié A2P, elles sont résistantes aux feux en plus d’être capable de vous protéger pendant 15 à 20 minutes de n’importe quel outil d’un bricoleur.

Design et moderne, ce sont de véritables éléments décoratifs qui peuvent parfaire le style de votre appartement ou maison et pouvoir donner une plus valus a votre bien immobilier .

Demander l’aide d’un serrurier

L’installation d’une porte blindée reste de la prérogative du serrurier. Cette prestation coute en moyenne une bonne centaine d’euros.

Mais tout dépend aussi de la difficulté de la tâche,  et des heures d’intervention.

En effet, si vous demandez le blindage de porte à des heures creuses, le week-end ou encore pendant les jours fériés, les tarifs seront majorés.

Le serrurier dispose de tout le savoir-faire et des équipements requis pour réussir l’installation d’une porte blindée.

Il ne s’agit pas uniquement de dégonder l’ancienne porte et de fixer la nouvelle.

Les préparations à faire pour l’installation d’une porte blindée

Avant l’installation en elle-même de la porte blindée, il faudra se lancer dans différentes étapes préparatoires.

Notamment, vous devez choisir votre nouveau système d’ouverture. Pour ce faire, il faudra prendre des mesures.

Le but étant de vous éviter les dépenses superflues à devoir adapter l’emplacement de votre ancienne porte avec la nouvelle.

Épaisseur, hauteur et largeur : tout doit être pris en compte. Il n’est pas seulement question de design et de prix.

Lors de l’acquisition de votre porte blindée, vous devez également vérifier le respect des normes en vigueur.

Il en va de la sécurité de votre maison. Sachez que les produits d’entrée de gamme ne vous protègent que 10 minutes.

Alors que si vous y mettez le prix, vous pourriez bénéficier d’une rallonge de 20 à 30 minutes en cas d’effraction.

L’installation proprement dite de la porte blindée

Il faut travailler proprement. Pour dégonder l’ancienne porte, placer un levier en métal en dessus de la porte.

Il vous suffit alors de pousser vers le haut pour détacher cette dernière.

Il est préférable de travailler à deux afin d’éviter tout accident. En outre, pour dégonder une porte, il faudra l’ouvrir.

Il en sera de même lors de l’installation.

Il faudra démonter entièrement les fixations.

Une porte blindée sera livrée avec tout son package que vous allez devoir visser dans l’encadrement de la porte.

Placez les fixations en fonction de celles fixées sur le mur.

Levez un peu la porte, puis descendez en prenant soin de glisser chaque gond.

Enfin, il faudra vérifier qu’il n’y ait aucun jeu.

Ou vous pouvez opter pour l’installation d’une serrure 5 points à lire

Protected by Copyscape