Fonctionnement d’un tableau électrique ?

comprendre le Fonctionnement d’un tableau électrique demeure important lorsqu’on utilise l’électricité au quotidien dans sa maison.

Son mode de fonctionnement peut se révéler complexe mais c’est le point de départ de tous les circuits électriques qui passent dans l’habitat.

Pour mieux comprendre, voici ce qu’il en est.

Tableau électrique : qu’est-ce que c’est ?

Il n’est jamais simple de lire un Boitier électrique lorsqu’on n’est pas très habile en matière d’électricité domestique. Pourtant, il s’agit d’une sorte de central de distribution de courant.

Il regroupe différents disjoncteurs qui permettent de protéger l’installation, l’utilisateur et les appareils électroménagers  afin de stopper le courant ou de distribuer celui-ci à travers des lignes électriques repartie dans la maison.

Certaines peuvent alimenter des appareils électroménagers tandis que d’autres les luminaires, etc.

En somme, il existe également d’autres dispositifs permettant de protéger les appareils contre les court-circuit ou la haute intensité.

Quand une panne électrique survient alors qu’il ne s’agit pas d’une coupure générale, il est toujours indispensable de vérifier le tableau électrique et de savoir comment fonctionne un tableau électrique ? pour voir quel circuit présente un dysfonctionnement. En somme, on parle plus précisément d’un tableau de répartition des courants dans la maison.

Il doit être installé sur un mur dans un endroit sec et à l’abri de toutes sources d’humidité généralement a l’entrée de la maison .

Les composants d’un tableau électrique

Notons que les composants peuvent être multiples ou non en fonction du modèle de tableau électrique ou du nombre d’éléments électriques. En général, il y a ce qu’on appelle des composants principaux et des composants optionnels.

Un tableau électrique doit comporter en premier lieu d’un interrupteur différentiel qui joue un rôle primordial dans la protection contre les fuites de courant et donc de tous les dangers se rapportant à l’électricité.

Il doit être aussi composé d’un disjoncteur différentiel qui assure la protection des circuits contre la surcharge en protégeant l’installation électrique.

Un peigne permet de repartir le courant sur l’ensemble des équipement Comme disjoncteur ou différentiel que constitue différent module de votre Tableau électrique.

Celui-ci reste quasiment indispensable pour relier tous les éléments qui se trouvent sur le tableau. Notons que le câblage et diviser en 3 parties, le Neutre, la Phase et la Terre cette dernière permettra de réguler les surcharge de courant justement en le déversant directement dans la terre  et  qui assurera un équilibre de la distribution du courant vers l’interrupteur différentiel.

En fin, il reste un autre composant et non des moindres : le parafoudre. Ce dernier comme son nom l’indique offre une bonne protection de l’installation électrique contre la foudre.

Bien choisir son tableau électrique

De nos jours, il existe bien différents modèles de tableau électrique.

On y trouve plusieurs marque comme ABB, LEGRAND, MERLIN GUERIN etc. Il faut tout de même se procurer des modèles récents pour garantir une bonne conformité aux normes de protection en vigueur mais aussi pour s’assurer d’avoir tout bon en qualité.

D’ailleurs, le choix s’impose en fonction de ses besoins. D’autre part, il existe bien des tableaux électriques livrés vide, ce qui signifie qu’on va pouvoir les remplir en sélectionnant les dispositifs de protection. Et d’un côté, on peut aussi se procurer d’un tableau de distribution électrique pré-équipé.

Donc, il suffit juste de connecter tous les appareillages ou d’ajouter d’autres modules. Bref, il est préférable de choisir un grand modèle afin de bien couvrir ses besoins futurs.